Dérivée urbaine

L’écrit scientifique n’est pas avare de métaphores et d’intuitions. Il conserve cependant une froideur nécessaire. Aux côtés des tentatives rigoureuses, s’ouvre un espace pour les écrits divers sur l’urbain. Certains pourront être présentés ici. De nos dérives urbaines nous tirerons des documents plus ou moins imaginaires, des sortes de dérivées urbaines.

Contre-ville

La thématique du carnet est celle de mon projet de thèse, ce que j’appelle la contre-ville. Il s’agit de définir quelles villes sont produites par les pratiques de motilité des individus, et leurs perceptions, à l’heure de l’urbain indifférencié, et comme illimité. Comprendre les incorporations, et les productions spatio-temporelles de ces individus semble essentiel, pour aménager la ville de demain ou simplement saisir toutes les pratiques de motilité contemporaines : skate, vélo, marche, etc. Plus que des itinéraires, les motiles sont parfois en motilité sur place, qu’on pense à la danse.

Enfin, il s’agit d’alimenter la problématique des « performance studies » dans le champ de l’urbain.