Contre-ville 6 – Qu’est-ce que la nuit ? Florilège de citations d’interrogés

Quelques réponses glanées au cours d’entretiens sur la nuit à Lyon avec pour grande question : Qu’est-ce que la nuit pour vous ? Et pour réponses, en vrac, les propos de noctambules de tous les âges.

Sorties

« Beaucoup de soirées  étudiantes, ou de soirées entre amis » « c’est vrai qu’on considère une soirée comme réussie si y a du monde » « quand y a du monde t’as peur de perdre tes potes dans une boîte » « ce qui pourra m’empêcher de sortir ce sera la fatigue » « de 1h30 à 3h c’est l’explosion » « à partir de 3h, il ne reste plus que les vrais » « 4h30, 5h, c’est souvent ceux qui prennent le premier métro »« Les étudiants c’est la porte ouverte aux problèmes » « Les étudiants ils sont toujours plus dans l’excès »« c’est la nuit, c’est la fête » « je préfère boire quand je suis chez quelqu’un »  « il y a un peu plus tout est permis, c’est un peu ça qui est gênant, on peut pas se poser et être tranquille. » « souvent avec des amis, beaucoup pour papoter comme ça »          « pour se vider la tête » « si moi je suis sortie un peu fofolle, je me dis, les autres ils sont aussi dans le même état d’esprit » « tout le monde est dans un certain état d’esprit » « on s’est parlé comme si on se connaissait depuis toujours, et puis chacun est rentré dans la boîte »

Comportements

« déjà je ne bois jamais tout seul » « l’alcool la journée ça m’endort » « on sera différent sans vraiment l’être » « tu connais une seule personne qui dit je suis beau le matin ? » « la nuit on s’ouvre plus aux autres » « la journée c’est plus sérieux » « la nuit c’est uniquement des sorties et pas trop d’alcool » « je vais rarement à la rencontre dans une soirée, ah, si, sauf avec les Erasmus » « la séduction la nuit j’ai horreur de ça, je trouve ça vulgaire, pas ce que je le connais pas » « je me maquille pas plus, je m’habille pas plus la nuit » « je me suis fait pas mal agressé, je suis une flipée de la vie, je rentre jamais seule, ou sinon je prends le taxi. »« on est beaucoup moins stressé si dans la bande il y a une fille »« moi je suis plus portée à me marrer la nuit » « t’arrive chez quelqu’un, t’amène une bouteille » « premier réflexe, tu prends un verre » « t’as envie d’être un peu seul, avec toi même » « quand c’est la nuit il y a moins d’inhibition »  

Perceptions

« j’aime bien regarder les bâtiments » « tu vois les intérieurs des gens, c’est marrant. »« je regarde tout le temps en l’air » « moi mon moment marquant c’est l’heure à laquelle s’éteignent les réverbères » « la nuit les gens pissent dans lu rue, ça sent le vomi » « c’est un peu les défauts qui vont être cachés » « le Bloc et le Life sont là, et on a de plus en plus l’impression que c’est le coeur de Lyon » « mes repères c’est les bars » « quand tu vois les étudiants en boîte c’est juste de la beuverie » « j’aime pas le regard qu’un étranger peut poser sur moi » « ce que je crains c’est les bandes de jeunes »« quand il y a des nuages, les nuages sont un peu orangés avec les lumières de la ville »

 
    

Pour découvrir la nuit à Lyon avec plus d’épaisseur, suivez les travaux de recherche et la veille de Nicolas Chausson !


Alexandre Rigal

http://people.epfl.ch/cgi-bin/people?id=237944&op=publications&lang=fr&cvlang=fr

More Posts

Follow Me:
Twitter


Publié par

Alexandre Rigal

http://people.epfl.ch/cgi-bin/people?id=237944&op=publications&lang=fr&cvlang=fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.